Soyons agriculteurs et fiers de l’être

Soyons agriculteurs et fiers de l’être

Publié le 28/11/2019

Agriculture >

Conférence. Le 3 décembre, le Crédit Agricole invite les agriculteurs, les élus, les consommateurs à assister à une conférence de la géographe Sylvie Brunel sur le thème : « Agriculteur et fier de l’être ».

Bruno Tardieu, président de la Caisse régionale du Crédit Agricole du Centre Ouest, au siège du CRCO à Limoges, le 25 octobre 2019. (Ph. S. M.)

Bruno Tardieu, avant d’être président de la Caisse régionale du Crédit Agricole Centre Ouest (CRCO), est agriculteur. Et voir maltraiter son métier en permanence dans les media ou sur les réseaux sociaux, il ne le supportait plus. « Je me suis posé la question de savoir ce que je pouvais faire, relate-t-il. En tant que président du CRCO, il m’est apparu évident que nous pouvions mener une action, en tant que premier financeur de l’agriculture et de l’agroalimentaire et en restant fidèle à notre devise de créateur de liens. »


Comme Bruno Tardieu avait lu le dernier livre de la géographe Sylvie Brunel, Plaidoyer pour nos agriculteurs, il a regardé s’il ne serait pas possible de la faire venir. « Elle a voyagé, elle a vu comment ça se passe dans d’autres pays. Quand elle dit que l’agriculture française est une chance, elle sait de quoi elle parle. Actuellement, on critique en permanence l’agriculture française, alors que c’est une pépite ! Nous avons une agriculture de qualité, contrairement à ce qu’on entend à longueur de journée, et une agriculture respectueuse de l’environnement et du consommateur. Et l’une des plus sûres au monde ! »
Le thème de la conférence qui sera donnée par Sylvie Brunel le 3 décembre à 14 h15 au lycée agricole des Vaseix* est simple : « Agriculteur et fier de l’être ». Pour Bruno Tardieu, il s’agit avant tout de remettre les choses en perspective et de combattre les fausses informations actuellement répétées à l’infini : « Quand on dit qu’un bovin ça consomme 9 milliards de litre d’eau et qu’on compte ce qui tombe sur un hectare de prairie pendant une année, c’est complètement absurde comme raisonnement. Ça ne veut rien dire. Cette conférence permettra d’entendre des arguments intelligents pour que les agriculteurs puissent répondre quand on les attaque. »

Revenir à la réalité
 « La France a fait le choix de la traçabilité, de la montée en gamme de nombreux produits, poursuit le président du CRCO, il est temps de ramener les choses dans leurs réalités économiques et techniques. J’ai d’ailleurs demandé à ce que les élus soient également invités à cette conférence afin qu’ils n’aient pas une vision de l’agriculture tirée exclusivement de ce qu’on entend à la radio ou à la télévision. »
Pour Bruno Tardieu, nous vivons en France et dans les pays les plus développés une époque inédite dans l’histoire de l’humanité : « Cela fait 60 ans que les gens ne se se préoccupent plus de savoir s’ils vont avoir à manger le lendemain, les rayons des supermarchés sont toujours pleins. Mais du coup les populations sont complètement déconnectées des réalités du monde agricole. »
Cette déconnexion est pour Bruno Tardieu un problème majeur car il conduit à tous les excès : « Au Crédit Agricole, on estime qu’il y a urgence. On est en train de louper des vocations. Les jeunes qui entendent toutes ces inepties sur l’élevage, vous croyez qu’ils vont vouloir devenir éleveurs ? Agriculteurs ? On est en train de tuer le métier et on ne pourra que le regretter. »
Stéphane Monnet

* Il est demandé aux personnes intéressées de s’inscrire auprès de Noelle Mourier (voir ci-dessous), le nombre de place étant limité.

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -