Tech-Ovin aborde tous les sujets ovins

Tech-Ovin aborde tous les sujets ovins

Publié le 15/06/2019

Agriculture >

Le salon du mouton se tiendra les 4 et 5 septembre prochains. Le 11 juin, l’Aposno tenait son assemblée générale et a pu montrer que l’édition des 20 ans de Tech-Ovin était en bonne voie.

Si 2018 était une année sans salon Tech-Ovin, les salariés, le président et les membres de l’Aposno n’en furent pas moins très occupés : préparation du prochain salon (les 4 et 5 septembre), discussions avec les partenaires, relations avec les exposants, présences à des événements comme le Sommet de l’élevage à Cournon, le Salon international de l’Agriculture à Paris, Aquitanima à Bordeaux... La web-série Paroles d’éleveurs dispose d’épisodes supplémentaires tournés chez Jean-Pierre et Julien Dincq et chez Hugues Lachaume.
Julien Dincq était encore à l’honneur lors de l’assemblée générale de l’Aposno, mardi 11 juin à Bellac, puisqu’il a remporté le concours d’affiche de l’édition 2019 de Tech-Ovin. « Pour la première fois, c’est un éleveur qui a remporté le concours, un éleveur local, a souligné Nicolas Faurie, directeur du salon, tandis que Claude Souchaud  rappelait que le jury votait sans connaître les noms des auteurs des affiches proposées.
En terme d’images, le salon va marquer ses vingt ans d’existence en retouchant son logo qui fait désormais apparaître le chiffre 20. « Le salon a été créé en 1999 et, en septembre, ce sera sa 11e édition » a précisé Nicolas Faurie.
1 000 jeunes
Avec la tenue du mondial de tonte de moutons en juillet au Dorat, l’association a dû composer et réfléchir à l’articulation des deux événements. Claude Souchaud a estimé que le choix retenu de ne pas mélanger les deux est le bon  : « Tech-Ovin est un salon professionnel. Il y a des choses que nous proposons à Tech-Ovin qui n’étaient pas faisables au milieu du mondial de tonte, manifestation grand public. D’autre part, sur le salon, nous accueillons 1 000 jeunes  des établissements scolaires agricoles, en dehors de la période scolaire, il aurait été très difficile d’organiser leur venue. »
Xavier Nicolle, délégué régional à Interbev Nouvelle-Aquitaine, a indiqué que les invitations avaient été envoyées aux établissements et que les réponses commençaient à arriver : « 1 000 jeunes, on y sera. La proposition est même partie sur le réseau national et si on ne financera une part des transports que pour les jeunes de Nouvelle-Aquitaine, l’entrée du salon sera gratuite pour l’ensemble des scolaires qui viendront. »
Le programme de Tech-Ovin 2019 est disponible sous la forme d’un petit fascicule. Nicolas Faurie en a présenté les grandes lignes et les nouveautés, comme le quizz qui sera proposé à tous (il faudra trouver les réponses dans les différents stands) et permettra de remporter des lots, le concours de découpe de viande d’agneau, organisé en partenariat avec Interbev, la Chambre des métiers et le centre de formation des apprentis du Moulin Rabaud, ou encore la mise à la vente de chiens (déjà dressés) de troupeaux.
Les mini-conférences seront plus que jamais au centre du salon. « La démultiplication de thèmes attire les professionnels de toute la France, a assuré Claude Souchaud. Agriculture biologique, nouvelles technologies, il y en a pour tout le monde. Nous parlerons évidemment du climat, un sujet qui nous concerne tous, des problèmes posés par la mouche wohlfahrtia magnifica, de la prédation, de l’alimentation animale, des nouvelles exigences des consommateurs, et de l’identification. Quoi qu’il se passe dans le secteur ovin, Tech-Ovin est toujours à la pointe. »
S. M.

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

24°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -