LGV : Des promesses non tenues

Publié le 19/02/2015

Ruralite > Transports >

L’annonce de Déclaration d’utilité publique (DUP) de la LGV Poitiers-Limoges a été faite le 11 janvier. Un gros travail de lobbying a été effectué par nos élus auprès de l’Élysée, notamment les élus du Conseil général et du Conseil régional, dans une volonté de désenclaver le département.

L’ouverture et l’accessibilité de notre région sont indispensables, que ce soit par la LGV ou par la RN147 en 2 x 2 voies.

Si nous comprenons l’intérêt de faire certains grands travaux, nous ne pouvons pas admettre qu’ils se réalisent sans préserver l’activité économique agricole, voire sans profiter de ces projets pour remembrer les exploitations afin de les rendre plus compétitives, tout en les sortant des blocages de toutes évolutions qu’elles subissent suite à cette DUP. Une restructuration fortement anticipée nous paraît indispensable pour que les agriculteurs puissent continuer à gérer dans des conditions acceptables leur entreprise.

Hélas ! à l’heure actuelle, rien de conséquent n’a été mis en place, notamment des réserves foncières ambitieuses qui permettraient un réaménagement des exploitations impactées en donnant des perspectives aux agriculteurs, que le projet se réalise ou non !

Cela nous amène à penser que les grands oubliés dans ce lobbying, ce sont les agriculteurs impactés.

Il est inacceptable de jeter des terres agricoles à des pelleteuses sans prendre en considération les exploitants vivant sur le territoire, alors que des outils peuvent être mis en place pour anticiper face à cette situation. Il faut aussi souligner que le coût des mesures que nous demandons nécessite des moyens financiers très faibles par rapport aux coûts totaux de ces grands travaux.

Réseau Ferré de France (RFF), le Conseil général, le Conseil régional et les Pouvoirs publics avaient promis de mettre en place ces mesures qui ne sont toujours pas effectives aujourd’hui.

Nos politiques ont agi avec efficacité auprès de l’Élysée. Maintenant, ils doivent déployer la même efficacité pour la mise en œuvre des mesures que nous sollicitons pour les agriculteurs impactés par la LGV Poitiers-Limoges.

Lionel Lachaud, président de JA 87

Joseph Mousset, président FDSEA 87

Lire la suite

LGV : le décret de déclaration d’utilité publique est paru

Publié le 15/01/2015

Ruralite > Transports >

Le décret n°2015-18 du 10 janvier 2015 déclarant d'utilité publique "et urgents les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne à grande vitesse Poitiers-Limoges entre Iteuil (Vienne) et Le Palais-sur-Vienne (Haute-Vienne)" a été signé samedi par le Premier ministre, Manuel Valls, par la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Ségolène Royal, et par le secrétaire d'État chargé des transports, de la mer et de la pêche, Alain Vidalies. 

(mise à jour)

Réaction de Pierre Lagrange, président de l'ADE 86-87, qui espère que les personnes directement concernées par le projet vont se remobiliser.

Lire la suite

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ADE 86-87 Les réflexions sur l’aménagement foncier se poursuivent

Publié le 14/12/2014

Ruralite > Transports >

Le 1er décembre, l’ADE 86-87 s’est réunie en assemblée générale à Bussière-Poitevine. De nombreuses informations contradictoires circulent à propos de la faisabilité de la ligne grande vitesse Poitiers-Limoges. Si en Poitou-Charentes le projet ne semble pas être pris au sérieux, il n’en va pas de même en Haute-Vienne où les Caf (Commissions d’aménagement foncier) sont à pied d’œuvre pour favoriser une gestion optimale du foncier sur la zone impactée et rééquilibrer ainsi la donne pour les agriculteurs concernés.

 

Lire la suite

LGV : Jean-François Macaire botte en touche

Publié le 14/11/2014

Ruralite > Transports >

Dès les premières études, le projet de LGV Poitiers-Limoges a été évoqué à maintes reprises entre les exécutifs de Poitou-Charentes et du Limousin. Ségolène Royal, pendant longtemps présidente de Poitou-Charentes, a toujours refusé de financer ce type d’aménagement, considérant qu’il était du ressort de l’État. Son successeur, Jean-François Macaire, est sur la même ligne... 

Lire la suite

LGV Poitiers-Limoges : ce qu'écrit la cour des Comptes

Publié le 24/10/2014

Ruralite > Transports >

La cour des Comptes vient de rendre public un rapport intitulé "La grande vitesse ferroviaire : un modèle porté au-delà de sa pertinence". S'appuyant sur plusieurs exemples, notamment celui du projet de liaison LGV Poitiers-Limoges, le rapport critique la façon dont sont conduites les études qui tendent à démontrer que les lignes à grande vitesse sont rentables alors qu'elles ne le seront pas forcément.

Dans le cas du Limoges-Poitiers, le cour des Comptes estime que cette liaison ne sera jamais rentable mais estime par ailleurs que le projet se fera quand même. Extraits. 

Le POLT menacé par la LGV Poitiers-Limoges

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

10°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -