Un parc de loisirs ludique et pédagogique

Un parc de loisirs ludique et pédagogique

Publié le 15/07/2019

Agriculture >

Race limousine. La saison estivale du Limousine Park a redémarré depuis le 6 juillet et continuera jusqu’au 1er septembre. Deux nouveautés sont à découvrir.

« Lorsque l’on demande aux enfants en Limousin de dessiner une limousine, on se retrouve soit avec une vache noire et blanche, soit avec une grosse voiture », déclare, avec humour mais pragmatisme, le directeur de la communication du Pôle de Lanaud, Émilien Rouet. Le Limousine Park est né en 2015 de cette volonté de recréer du lien entre l’urbain et le rural.

Le bar à vaches : un tête à tête avec les limousines pour les nourrir et les approcher. (Ph. S. D.)

L’objectif était de prendre en main la communication de la race limousine trop souvent laissée au gré de celle de la grande distribution. Année après année, le Pôle de Lanaud s’est efforcé d’analyser les attentes du public du Limousine Park. Aujourd’hui le côté ludique est omniprésent. L’équipe estivale composée de six personnes est d’ailleurs prête à accueillir les visiteurs avec deux nouveautés : la visite connectée et la structure gonflable.

Parler de la limousine autrement

Durant les 3 heures et demi à 4 heures de visite, nous suivons le dessin animé de la famille Jolipré, une famille d’éleveurs en Limousin. En amont, les visiteurs doivent télécharger l’application gratuite Imagina. Puis 15 balises connectées permettent de suivre les aventures des Jolipré tout en initiant les visiteurs au métier d’éleveur et aux savoir-faire du Limousin. Le dessin animé est accompagné de courtes séquences audios, en général 4 sons de 30 secondes par étape. « Pour développer notre visite connectée, nous nous sommes rendus aux grottes de Lascaux et nous nous sommes inspirés de leur format qui m’a paru très pertinent. En effet, durant leur visite connectée nous n’écoutons que de courtes explications audios ce qui rend l’information beaucoup plus digeste. Je pense que si nous avions fait des sons de plus de 2 minutes les gens n’iraient pas jusqu’au bout, alors qu’avec 4 sons de 30 secondes, l’information passe beaucoup mieux », explique le directeur administratif et financier Guillaume Lajoie.

La visite se poursuit en intérieur avec une salle d’exposition et une salle de grand écran où sont diffusés deux films (un dessin animé et un film sur le label rouge Blason Prestige). L’exposition retrace l’histoire de la limousine avec une frise chronologique qui va prochainement évoluer, un espace artistique et une carte pédagogique. L’aspect connecté de l’exposition se retrouve dans la carte pédagogique qui est animée de petits quizz. Une source d’informations qui passerait sûrement inaperçue sans l’amusement procuré par les quizz.

D’autres animations jalonnent le terrain : la structure gonflable de 15 mètres par 5, le labyrinthe, la ferme limousine, la « Vach’à’traite », le « bull-riding » (un rodéo), les terrasses pédagogiques...

La visite s’achève sur une chasse aux trésors. Le but est de retrouver le petit veau Limou afin qu’il puisse retourner auprès de sa famille.

L’aventure continue même jusqu’à la maison puisque trois contes sont proposés en bonus. Aussi, tous les dessins animés sont visionnables en intégralité après la visite.

Guillaume Lajoie et Émilien Rouet ont des projets pour l’avenir du parc. Ils aimeraient offrir plus d’espaces ombragés afin d’inciter les visiteurs à pique-niquer ou bien passer plus de temps sur le parc. Ils ont également un projet ambitieux de visite virtuelle au niveau du méthaniseur.

Une visite pour tous les âges

Une des nouveautés du parc : la structure gonflable de 15 mètres sur 5. (Ph. S. D.)

La promesse est claire : la visite doit combler les enfants, les parents et les grands-parents. La volonté de l’équipe de Limousine Park est de créer ou recréer ce lien intergénérationnel. Guillaume Lajoie souhaite que le Limousine Park deviennent la sortie de proximité des Limousins. L’année dernière, il a déjà amené 8 500 visiteurs qui viennent essentiellement de Haute-Vienne, de Creuse et de Corrèze. Guillaume Lajoie est convaincu que les gens partent de moins en moins en vacances et le parc peut apparaître comme une solution pour occuper toute la famille pendant les vacances de Pâques et d’été. « Nous avons fait en sorte de proposer des prix abordables : 3 e pour les enfants et 5 e pour les adultes afin que toute la famille puisse venir et même revenir plusieurs fois », déclare-t-il.

Sur la visite en elle-même, bien que désormais connectée, « l’idée est qu’une personne ait le smartphone et que toute la famille suive ensemble », indique le directeur administratif et financier. Aussi, les animations sont pensées pour que tout le monde y trouve son compte. Au niveau de l’exposition, pendant que les enfants sont occupés aux quizz, les adultes peuvent profiter de l’espace artistique ou des explications écrites par exemple ; le film sur le Blason Prestige se destine plutôt à un public d’adultes ; enfin, pendant la chasse aux trésors clôturant la visite, les plus grands peuvent découvrir la zone humide composée d’une faune et d’une flore typiques du secteur.

Un respect de l’activité principale du Pôle

Le Pôle de Lanaud, en tant que lieu regroupant les organismes de production, d’amélioration et de promotion de la race limousine, doit rester fidèle à cette finalité. C’est ce à quoi s’emploie le Limousine Park. Au delà de l’amusement, le but est que les gens repartent avec un bagage d’informations sur la race limousine, ses tenants et ses aboutissants. L’objectif est d’expliquer comment la viande bovine de race allaitante est produite en France (à l’herbe, dans des exploitations à taille humaine, dans le respect animal et de l’environnement...), de susciter des vocations, de mettre en avant les richesses du Limousin comme l’agro-alimentaire...

Laurine, la salariée permanente du parc, le dit elle-même : « Des connaissances solides du milieu de l’élevage sont fortement appréciées pour travailler ici. Cela nous permet de pouvoir répondre avec pertinence aux questions des visiteurs. Nous faisons d’ailleurs un travail de formation avec toute l’équipe estivale pour leur apprendre les bases du métier d’éleveur, du secteur, leur apprendre à avoir un discours adapté aux différents publics... C’est indispensable. »

Sandra Driollet

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

18°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -