Natéa : Une nouvelle étape vient de s’ouvrir après un siècle d’histoire

Natéa : Une nouvelle étape vient de s’ouvrir après un siècle d’histoire

Publié le 05/01/2020

Agriculture >

À Boisseuil au sud de limoges la coopérative Natéa a tenu sa dernière assemblée générale ordinaire. Lors de l’assemblée générale qui a suivi, les délégués ont voté à une très forte majorité la fusion de Natéa au sein d’Océalia.

Au cours de son dernier exercice, la coopérative Natéa agriculture a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 6 %. Tous les secteurs d’activité ont été en hausse à l’exception de l’activité santé du végétal qui accuse une baisse de 6,8 %. Il faut souligner que les produits phytosanitaires ne représentent que 7,2 % du chiffre d’affaires. Les deux activités principales sont l’alimentation animale et les engrais-amendements qui représentent respectivement 46,4 % et 23 % du chiffre d’affaires.

Le résultat net de la coopérative, pour la campagne 2018-2019 s’élève à 217 000 €. Le total de son actif au bilan est de 29,942 millions d’euros avec des capitaux propres à hauteur de 12 millions d’euros. L’exercice précédent était plus difficile et le résultat net était négatif.

Validation de la fusion

À l’issue de l’assemblée générale ordinaire, le président de Natéa, Hervé Forestier, a ouvert l’assemblée générale extraordinaire qui devait valider les modalités de fusion acquisition de Natéa par la coopérative Océalia. Cette coopérative a une zone de reconnaissance sur l’ancienne région Poitou-Charentes et le Nord Dordogne. Avec cette fusion, le Limousin fait maintenant partie de sa future zone de reconnaissance. Océalia possédait, avant la fusion, 7 200 adhérents dont 6 495 céréaliers, 1 818 éleveurs et 1 250 viticulteurs. Elle emploie 911 salariés répartis sur près de 300 sites. Elle réalise un chiffre d’affaires de 543 millions, soit 7,5 fois celui de Natéa groupe. Ce sont les productions végétales qui assurent 61 % du chiffre d’affaires suivi de l’agrofourniture avec 29 %.

Hervé Forestier et son directeur général, Franck Vevaud, ont présenté les motifs et les objectifs de cette opération : « le rapprochement de Natéa et Océalia est une décision politique très fortes des dirigeants de part et d’autre pour l’avenir des adhérents, et plus largement des exploitations agricoles du territoire Poitou-Charentes Limousin ». Aux délégués de l’assemblée générale, Hervé Forestier a présenté cinq résolutions. La deuxième résolution qui finalise le traité de fusion a été voté à bulletins secrets (27 pour, 1 nul et 1 blanc). Hervé forestier a conclu l’assemblée générale extraordinaire par ces mots : « La vie ne s’arrête pas, on change de chapitre. »

Thierry Ganteil

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -