Une salle emblématique de la République

Une salle emblématique de la République

Publié le 30/03/2019

Ruralite > Collectivités >

Patrimoine. L’ancienne salle des délibérations du Conseil général a été restaurée. Située dans les bâtiments de la préfecture de Limoges, elle porte désormais le nom de salle Marianne.

Outre « l’énorme couche de crasse qui cachait ce décor qu’on ne voyait plus, les stucs très encrassés et altérés », selon les mots de Nicolas Vedelago, conservateur régional adjoint à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), l’ancienne salle des délibération du Conseil général abritée dans les locaux de la préfecture de Limoges, comportait des défauts de sécurité électrique et des éléments accrochés au plafond qui « pouvaient se décrocher sans préavis et tomber sur le public ».

La salle Marianne restaurée. Elle est située dans l’enceinte de la préfecture de la Haute-Vienne, préfecture construite entre 1900 et 1904 sous la IIIe République (Ph. Stéphane Monnet)

En 2017, la préfecture a donc lancé un diagnostic de cette salle puis en juillet 2018 les travaux de restauration proprement dits. Les travaux ont duré 8 mois, sous l’œil attentif de Nicolas Vedelago, de Jérôme Baguet, architecte du patrimoine et de Jérôme Decours, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de la Haute-Vienne qui a reconnu s’être passionné pour cette restauration et être passé très régulièrement sur le chantier : « J’ai porté personnellement le sujet depuis le début, pour en obtenir le financement, et pour accompagner les travaux. L’originalité de ce chantier, c’est que l’État réhabilite l’intérieur, ce qui est assez rare, l’argent étant rare, habituellement ce sont surtout des travaux en extérieur qui sont conduits pour préserver les bâtiments. »

Le 18 mars, lors de l’inauguration, la salle rénovée que tout le monde connaissait sous le nom d’ancienne salle des délibérations a été rebaptisée sans hésitation salle Marianne. Au dessus de la tribune trône effectivement un buste de Marianne modelé en 1904 par Henri Varenne à qui l’on doit d’autres œuvres notamment à la gare des Bénédictins.

Restaurer le plafond

Jérôme Decours, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de la Haute-Vienne s’être passionné pour la restauration de cette salle désormais appelée salle Marianne.

L’un des gros chantiers de restauration de ce projet global à 465 000 e a été la restauration du plafond peint par Albert-Antoine Lambert. On n’y distinguait plus les détails de cette « allégorie des métiers régionaux et du Limousin recommandant la ville de Limoges à la République ». Nicolas Vedelago a rappelé que le Conseil général siégeant dans cette salle jusqu’en 2010, « l’iconographie est dédiée naturellement au département, à Limoges et aux traditions locales, avec notamment la porcelaine, les émaux, le travail du bois. C’est le style architectural typique de la IIIe République, que l’on retrouve à l’hôtel de ville de Limoges, l’hôtel de ville de Paris, à la Sorbonne ».

Stéphane Monnet

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
pluie modérée

13°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -