Vente de Moussours : 100 % des effectifs ont trouvé preneur !

Vente de Moussours : 100 % des effectifs ont trouvé preneur !

Publié le 22/10/2015

Agriculture > Bovins >

Portes ouvertes et vente des filles des taureaux mis en testage sur les qualités maternelles se sont déroulées le 15 octobre à Moussours.

173 femelles étaient présentées à la vente pour un prix moyen de 1 680 euros environ ; 173 ont été vendues pour un prix moyen de 1 777 euros. Contacté mardi 20 octobre, François Fillatre, le responsable de la station, s’est avoué satisfait. « Au vu des catalogues distribués, entre 460 et 470 personnes se sont déplacées à la station ce jour-là. La vente a été bonne, plutôt active. Beaucoup d’acheteurs sont du Limousin mais d’autres viennent d’Ardèche ou bien des Pyrénées. Au total, une trentaine de femelles vont partir en zone indemne de FCO. Mais aujourd’hui, on est rassurés car on sait comment traiter le sujet », dit-il.

De gauche à droite : P. Marguenaud, C. Denizou, J. Lecomte (inséminateur) et A. Carrer.

Jeudi dernier, si les zones concernées par la FCO venaient de fusionner en une seule zone d’un même statut, rien quant aux conditions d’expédition des animaux vers les zones indemnes n’était connu. Depuis vendredi, la donne a évolué. « Ne pas savoir était très désagréable. Aujourd’hui, on sait comment procéder », souligne François Fillatre. Les femelles ont du être vaccinées dès le mercredi 21 octobre, pour être expédiées dans un mois environ.

Quatre taureaux

Cette année, quatre taureaux sont mis en service sur leurs qualités maternelles. Il s’agit d’Edakkya, égal sur tous les postes et utilisable sur de nombreux profils de vaches sauf sur génisses (indice IFNAIS inférieur à 100). Erebos est quant à lui utilisable sur génisses pourvues d’un bon bassin. Ewek est plutôt de type viande avec un gabarit plus petit. Quant à Esa, c’est le « champion de la morphologie ». C’est le taureau le plus volumineux jamais testé à Moussours mais il manque un peu de lait. Esa est recommandé sur des vaches très laitières pour apporter du gabarit.

Pour la campagne en cours, Fest Noz est le petit chouchou mis en avant en anticipé. Il s’avère complet avec des facilités de naissance au rendez-vous. À suivre...

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -