Wohlfahrtia : des conditions favorables à son développement

Wohlfahrtia : des conditions favorables à son développement

Publié le 01/05/2018

Agriculture > Sanitaire >

Ça y est, l’été s’étant invité au mois d’avril, la menace liée à Wohlfahrtia magnifica refait surface. En effet, suite aux fortes chaleurs, les pupes (formes larvaires de résistance de l’insecte) présentes dans le sol devraient commencer leur développement et les premières attaques de mouches ne devraient pas tarder. Soyez vigilants !

La lutte contre l’insecte doit débuter

Il est temps de traiter vos brebis avant que la population de mouches ne devienne trop importante. Le protocole de traitement ainsi que la liste des médicaments vétérinaires disposant d’une AMM pour la prévention des mouches et des myiases chez les ovins ont été transmis à l’ensemble des détenteurs d’ovins du département et sont disponibles auprès de vos vétérinaires ou à la CDAAS.

Pensez à noter les traitements effectués dans le carnet sanitaire et conservez les ordonnances et les factures qui pourront servir de justificatifs pour d’éventuelles indemnisations.

Traquer la mouche

Afin de suivre la diffusion géographique de l’insecte sur le département, la CDAAS a mis en place en 2017 un observatoire à Wohlfahrtia. La carte ci-dessous représente les communes haut-viennoises dans lesquelles des foyers ovins ont été recensés en 2017. En 2018, aucune attaque de myiase à Wohlfahrtia n’ayant été signalée à ce jour sur le département, cette carte servira donc de référence pour suivre l’évolution de l’insecte au cours de l’année.

Afin de faire évoluer l’observatoire, nous avons besoin de remontées du terrain. Pour ce faire, il est demandé aux éleveurs, vétérinaires ou techniciens de faire communiquer à la CDAAS les foyers ovins qui seraient situés dans des communes non connues infestées par la myiase, les cas observés dans les autres espèces (bovins, caprins, faune sauvage…) ainsi que tout fait remarquable relatif à l’insecte. Le but serait d’avoir un état des lieux précis de l’infestation, pouvoir agir prioritairement sur ces zones et affiner nos connaissances sur cette mouche.

La lutte contre Wohlfahrtia ne sera efficace que si elle est collective et précoce. Il est temps de protéger vos ovins contre les insectes.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

16°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -