Mobilisés après deux ans de pause

L'AG des anciens a permis de traiter des retraites agricoles mais aussi des difficultés de la ruralité.
L'AG des anciens a permis de traiter des retraites agricoles mais aussi des difficultés de la ruralité.
Une bonne centaine de participants ont assisté aux travaux de l'AG.
Le 24 octobre, les anciens exploitants étaient conviés au lycée des vaseix pour leur assemblée générale. Les retraites ont encore une fois mobilisées l'attention.

Après deux ans d'absence sans se rencontrer en assemblée générale, les anciens ont enfin pu renouer avec leur traditionnel rendez-vous. "On est une bonne centaine, ce qui n'est pas si mal", a tenu à souligner en introduction Daniel Deschamps, le président des Anciens exploitants de Haute-Vienne. Déjà, "lors des assemblées de section, on a vu des gens heureux de se retrouver", a-t-il ajouté. Heureux de la dynamique qui ne faiblit guère, le président regrette cependant l'absence d'une commission fémi...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Pascal Laurent souhaitait transmettre son exploitation. Il a trouvé une solution grâce à la mise en place d'un tutorat qui va mettre le pied à l'étrier à Vincent Villelégier, son successeur.
Miser sur le parrainage et le fermage
Nicolas Coudert, éleveur installé à Bourdelas sur la commune de Séreilhac nouvellement élu président de la CDAAS, évoque les grands chantiers qui attendent son équipe.
Une équipe pour relever les enjeux

Les dossiers