Agriculture

Vers une interface entreprises/salariés

Haute-Vienne
CD Quaeghebeur CFPPA La Faye
Afin de faciliter le recrutement par les entreprises du territoire, le CFPPA de Saint-Yrieix-la-Perche propose d'accompagner entreprises et demandeurs d'emploi.

Le CFPPA de Saint-Yrieix-la-Perche, basé sur le site du lycée agricole à La Faye, développe des formations en lien avec la polyculture élevage, que ce soit la conduite d'un élevage, d'un atelier arboricole ou encore la gestion de matériel agricole. Or, « on sent que dans les secteurs liés à ces pôles de compétences, les entreprises locales ont du mal à trouver des salariés », observe Charles-Denis Quaeghebeur, le directeur. Afin d'apporter une réponse à cette problématique, il a souhaité repositionner sa structure d'enseignement professionnel au cœur du territoire. La méthode : assurer l'interface entre les entreprises en recherche de salariés et les personnes en recherche d'emploi.

Mais pour être relevé, un tel pari demande de la main-d'œuvre. C'est pourquoi René Faucher, qui connaît très bien le territoire, a été engagé à la rentrée afin de renforcer l'équipe du CFPPA. « René Faucher va faire le lien entre les acteurs du territoire - c'est-à-dire les entreprises et les partenaires que sont Pôle emploi, Cap Emploi et les Missions locales - et le CFPPA. Son travail permettra d'adapter l'offre de formations aux besoins des entreprises ; les parcours de chaque personne en recherche d'emploi seront également aménagés », ajoute Charles-Denis Quaeghebeur. « Nous nous adaptons aux antécédents des apprenants et nous sommes en mesure de proposer des formations sur le site ou bien à distance quand le présentiel n'est pas nécessaire ou encore en lien avec d'autres centres de formations », souligne-t-il. « Les entreprises recherchent des personnes formées ou susceptibles de l'être sur le terrain. Notre équipe est au rendez-vous pour apporter un maximum de technicité et de compétences », ajoute-t-il.

Large gamme de formations

Le CFPPA de Saint-Yrieix-la-Perche propose un panel de formations qualifiantes important*, accessibles en formation continue ou en alternance par apprentissage ou depuis cette année par le biais d'un contrat de professionnalisation. Par ailleurs, de nombreuses formations courtes y sont également proposées qui concernent la taille des pommiers, le métier de gardien de ruches, l'utilisation d'un drone, etc.

Dans la même thématique

Les mauvaises conditions de semis de l'automne dernier se répercutent aujourd'hui. En céréales et colza, les volumes ne sont pas au rendez-vous.
Nouvelle Aquitaine
Une baisse de rendements attendue
Pour la troisième réunion de la cellule de veille sur le loup, l'Institut de l'élevage a présenté les résultats de son étude sur la vulnérabilité des systèmes d'élevage en Limousin.
Haute-Vienne
Les spécificités locales confirmées