Collectivités

Hébergement et activités pleine nature

Haute-Vienne
Le Hameau de gîtes Les Ribières aux Cars
Dans le cadre de la présentation du Plan de relance tourisme, le préfet de Haute-Vienne s'est rendu aux Cars et à Bussière-Galant pour découvrir deux sites touristiques majeurs.

Guidé par le maire des Cars Stéphane Delautrette et celui de Bussière-Galant Emmanuel Dexet, respectivement président et vice-président du Pays-de -Nexon - Monts-de-Châlus, le préfet de Haute-Vienne, Seymour Morsy, a visité deux lieux emblématiques du tourisme de cette communauté de communes, à savoir le hameau de gîtes Les Ribières, aux Cars, et l'Espace Hermeline à Bussière-Galant. Cette visite a été effectuée dans le cadre de la présentation du Plan de relance tourisme (voir ci-dessus).

Le hameau Les Ribières a été créé à la fin des années 1980. Il dispose de 16 hébergements, déclinés en 9 chalets et 7 maisonnettes. Il accueille principalement des familles. Tout au long de l'année, ce hameau est prisé pour y organiser de grandes fêtes de famille, comme des mariages ou des anniversaires, parce que la location des gîtes peut être liée à celle de la salle des fêtes et de sa cuisine bien équipée. « L'an dernier, se désole le gérant Mortimer White, nous avons perdu de 40 à 50 % de notre chiffre d'affaires à cause de la Covid. » Cette perte n'a pas été compensée par une fréquentation estivale exceptionnelle. Le chiffre d'affaires du hameau s'élève à quelque 120 000 euros habituellement.

« Tout cet espace est ouvert à la population, se réjouit Stéphane Delautrette, faisant du hameau un lieu de vie. » Le maire signifie par là que la piscine, par exemple, est accessible autant aux touristes qu'aux habitants, tout comme le city stade où les plus jeunes peuvent s'essayer au foot ou au basket. Le hameau s'inscrit dans un village nanti des vestiges d'un château et de son donjon et d'écuries en phase de réhabilitation. Les Écuries du château des Cars ont révélé de magnifiques peintures équestres que les responsables s'attachent à restaurer et sauvegarder. « Nous voulons préserver les lieux et les ouvrir à la visite, avec une mise en scène d'objets, un petit musée... Transformer les Écuries en un lieu de visite du patrimoine des Cars », révèle le maire de la commune.

Le préfet s'est ensuite rendu à Bussière-Galant, à la découverte de l'Espace Hermeline. Cette base de loisirs, choisie comme clé d'entrée du Parc naturel régional Périgord-Limousin, s'étend sur 25 hectares. Elle offre des activités gratuites et d'autres payantes, permettant à chacun de profiter des lieux en fonction de ses besoins et de ses possibilités. Baignade, randonnées, parcours de visite scénographique pour les activités gratuites, un parc acrobatique, une tyrolienne de 400 m au-dessus de l'eau ou encore un vélo rail pour les activités payantes, il y en a pour tous les goûts.

De la charte européenne du tourisme durable pour Hermeline à l'écolabel européen pour Les Ribières, les deux sites sont déjà engagés dans la transition écologique, en espérant pouvoir aller plus loin.

Dans la même thématique

Le Conseil départemental lance un concours de recettes locales. Pour participer : rendez-vous sur www.haute-viennegourmande.fr
Haute-Vienne
Proposez vos recettes locales
Les personnels des Ehpad et les aides à domicile devraient recevoir une prime exceptionnelle Covid-19. Le Département s'inquiète de ceux qui sont exclus du dispositif.
Haute-Vienne
Des aides à domicile pas tous égaux