Agriculture

Une reconversion guidée par la passion

Haute-Vienne
Florence et Valentine Rossi auprès des brebis manech.
Florence Rossi n'a écouté que son cœur. Séduite par la manech à tête rousse, elle a décidé de l'élever et de faire de son lait du fromage. Comme au Pays basque, mais en Haute-Vienne.

La Brebilière zinzin du Limousin. C'est le nom choisi par Florence Rossi pour son atelier de production de fromages de brebis lancé fin 2017 au Grand-Chemin, à Bussière-Poitevine. C'est un nom en accord avec les produits qui y sont proposés, tous dotés de patronymes originaux comme la "tommelière", "l'espeline" (tomme au piment d'Espelette), la "grubilière" ou encore les bouchées "zinzin zinzinette", la faisselle tommeline frottée au génépi...

La manech a tout changé

Florence Rossi n'a pas toujours été exploitante agricole. Non. C'est en 2014 qu'elle a décidé de tout quitter pour se lancer dans l'aventure. « Avant, j'étais comptable dans les Alpes-Maritimes, à l'aéroport de Nice. J'avais toujours rêvé de travailler avec la na...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Entre crise de la Covid-19 et retour de la grippe aviaire, cette exploitation de canards gras tire son épingle du jeu grâce à une petite production commercialisée en circuits courts.
Haute-Vienne
La Ferme de Lauzanne se prépare
La Société coopérative d'intérêt collectif Ceinture verte Terroir de Limoges vient de se constituer. Son capital reste ouvert et un premier maraîcher devrait être installé en 2022.
Haute-Vienne
La Ceinture verte se fait coopérative