Agriculture

Rien n'est encore définitif

Haute-Vienne
vaches été Ste-Anne-St-Priest
Suite aux annonces relatives au Plan stratégique national, de nombreuses organisations montent au créneau. Tout est possible car si le budget est connu, les règles peuvent bouger.

Après les annonces du ministre de l'Agriculture le 21 mai sur les choix opérés au niveau national au sein du Plan national stratégique, les réactions ne se sont pas fait attendre (voir U&T du 4 juin 2021, page 10). Les acteurs de l'agriculture biologique et les éleveurs de bovins viande s'interrogent.

Des bios mécontents

Une forte mobilisation des acteurs de l'agriculture biologique a été observée (voir page 4). Ils pensaient être en mesure de capter une part importante de l'enveloppe du premier pilier puisque leurs pratiques réunissent le...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Bertrand Guérin, président de l'Association des agriculteurs méthaniseurs de France, déplore le mauvais signal envoyé par le prochain changement de tarification du gaz.
France Nouvelle Aquitaine
" C'est un coup de frein à la filière "
Michel Parreau élève des chevaux de course et de sport à Couzeix. Ce passionné a opté pour un outil de monitoring afin de sécuriser le poulinage.
Haute-Vienne
Sécuriser la mise bas est impératif