Politique

L'abstention, reine du jour

Nouvelle Aquitaine Haute-Vienne
Les représentants des collectivités actionnaires de la SPL "Terres de Limousin " étaient réunis le 29 avril au Département pour signer les statuts définitifs.
Le premier tour des élections départementales en Haute-Vienne a été marqué par une forte abstention et une confiance aux élus sortants dans la majorité des cas.

Sur les 260 348 inscrits que compte le département de Haute-Vienne, seuls 96 968 se sont rendus aux urnes dimanche 20 juin pour le premier tour des élections départementales. Le taux de participation s'élève ainsi à 37,25 %, pour une abstention de 62,75 %. Cette dernière a pu atteindre, voire dépasser, les 70 % dans certains cantons de Limoges. Le nombre de suffrages exprimés est quant à lui de 90 167, soit 34,63 %, une fois enlevés les votes blancs et nuls.

Quoi qu'il en soit, il y aura un deuxième tour, les binômes qui ont recueilli plus de 50 % des voix n'étant pas élus puisque ces taux ne s'appuient pas sur le vote d'au moins 25 % des électeurs inscrits...

Une avance de la gauche

Les résultats du premier tour montrent une avance de l'Union de gauche qui recueille 24,76 % des suffrages exprimés. Elle est suivie du Parti socialiste (PS) avec 14,43 %. Le Rassemblement national recueille 13,04 % des suffrages exprimés. Les Divers droite (DVD) se placent 4e avec 9,35 % des suffrages exprimés, les divers centre suivent avec 8,18 % et l'Union de gauche avec les écologistes (UGE) avec 7,38 %, les Divers gauche avec 6 % (Cette classification est celle du ministère de l'Intérieur).

Sur les 21 cantons que compte le département, 15 présentent, en ballottage favorable, des élus sortants. C'est le cas à Aixe-sur-Vienne (UGE), à Ambazac, Condat-sur-Vienne, Limoges 3, Rochechouart et Saint-Yrieix-la-Perche (PS), Bellac, Limoges 4, Limoges 5, Limoges 9, Saint-Junien et Saint-Léonard-de-Noblat (Union de la gauche), Limoges 6 (Les Républicains), Limoges 7 (Union au centre et à droite), Limoges 8 (DVD).

Quelques incertitudes

Dans quelques secteurs, des incertitudes demeurent. Ainsi, à Châteauponsac, les élus sortants DVD sont en ballottage derrière le binôme Divers gauche qui arrive légèrement devant. À Eymoutiers, les élus sortants Union de la gauche sont légèrement devant les candidats DVD qui font une percée non négligeable. L'Union de la gauche arrive en tête à Limoges 1, jusque-là détenu par des élus Divers centre. Quant à Limoges 2, les élus Divers se positionnent près de 10 points devant les candidats PS sortants.

Le canton de Panazol, traditionnellement ancré à gauche, voit les représentants Divers centre, dont Isabelle Négrier, maire adjointe de Panazol, en tête devant l'Union de la gauche. Quant à Couzeix, les candidats sortants ne sont pas représentés. Le binôme Divers centre porté par Sébastien Larcher, maire de Couzeix, et celui de l'Union de la gauche emmené par Julie Lenfant, maire de Chaptelat, sont au coude à coude.

Si le Rassemblement national est présent dans de nombreux cantons, il ne sera au second tour que sur deux d'entre eux : celui de Bellac où le binôme Union de la gauche, composé de Patricia Marcoux-Lestieux et de Stéphane Veyriras, a recueilli plus de 52 % des suffrages au premier tour contre 20,41 % pour le RN, et celui de Limoges 4, où l'Union de la gauche, avec Marlène Laloge et Pascal Pironneau, arrive légèrement devant. Sur ce canton, l'abstention a été très forte et s'établit à 73,10 %.

Dans la même thématique

Le 1er juillet 2020, le conseil d'administration de la FNSEA s'est réuni pour élire la nouvelle équipe dirigeante. Christiane Lambert a été réélue à la présidence.
France
Christiane Lambert réélue
Le mardi 6 juillet, Julien Denormandie a été nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation. Il remplace Didier Guillaume.
France
Julien denormandie nouveau ministre