Culture

Voyager en toute liberté

Haute-Vienne
Nicolas Dangles, a monté son entreprise d’aménagement de camions « Rêve en Van ».
Après un an et demi de tour du monde, Nicolas Dangles, ingénieur en BTP, a monté sa boîte d'aménagement et location de camions à Nexon.

Ingénieur en BTP de formation, Nicolas Dangles travaillait dans la région bordelaise. Au bout de quelques années immergé dans cette vie urbaine, il décide de tout plaquer pour partir effectuer le tour du monde avec sa femme. « Nous sommes partis à la base à pied, en sac à dos », raconte le jeune homme. C'est en arrivant sur le territoire néo-zélandais que Nicolas et sa femme découvrent la "Vanlife", à savoir le fait d'habiter dans un véhicule aménagé. « Là-bas tout le monde voyage comme ça ! », se rappelle Nicolas Dangles avec des étoiles dans les yeux. De retour en France, en juillet 2019, reprendre sa vie d'avant n'était pas envisageable. Encore en congé sabbatique à ce moment-là, il décide finalement de donner sa lettre de démission. Son projet avait alors mûri : revenir dans sa région d'origine, le Limousin, et monter son entreprise d'aménagement de vans. En mars 2020, tout était prêt pour ouvrir sa boîte, "Rêve en Van", sur la commune de Nexon. Malheureusement, tout le monde connaît la suite, la crise de la Covid reporte l'ouverture de l'entreprise. « J'ai pu commencer à travailler fin mai », relate-t-il. « Les débuts ont été un peu compliqués car je n'avais pas grand-chose à montrer. Mais finalement, la crise sanitaire m'a aidé car je crois que les gens ont envie de voyager autrement », analyse l'entrepreneur. En effet, qui dit voyage en van dit pas de contraintes de passe sanitaire, de quoi en inciter plus d'un. La preuve en est, « j'ai des commandes jusqu'en mars 2022 ». Pour l'instant "Rêve en Van" est la seule entreprise d'aménagement et de location de camions en Haute-Vienne, Nicolas Dangles a trouvé le bon filon comme on dit.

L'aménagement et la location

Il propose deux types de services. Soit le client amène son camion vide et « je l'aménage. Sinon je propose des fourgons, déjà aménagés, à la location ». Pour la partie aménagement, « je propose au client des plans 3D pour qu'il puisse choisir. » La prestation est entièrement personnalisée. Avec le même espace, les mêmes matériaux, l'aménagement peut complètement différer d'un camion à l'autre. En règle générale, le véhicule dispose d'un couchage amovible, une gazinière, un frigo, quelques rangements et une douchette. Nicolas Dangles utilise principalement le bois, il s'approvisionne chez un négoce à Limoges. « Pour les housses de mousses - destinées au couchage - je travaille avec un Esat à Limoges », souligne-t-il.

Question porte-monnaie, pour un aménagement complet, il faut compter environ 15 000 euros. « Cela peut descendre à 10 000, ou aller jusqu'à 20 000, tout dépend de la demande du client », précise Nicolas. Le chef d'entreprise s'occupe également de la carte grise, le client récupère donc son véhicule prêt à rouler.

Pour la partie location, « j'ai deux véhicules disponibles. Sur la période juillet-août je fais plutôt des locations à la semaine. En dehors, je loue pour des petits séjours, 2, 3, 4 jours », explique-t-il. En haute saison, il faut compter 800 euros la semaine, soit 100 euros par jour. En basse saison, « je descends à 80 euros par jour ».

Valoriser son travail

Jusqu'à présent Nicolas Dangles travaillait seul. Il a toutefois décidé de s'entourer d'un salarié « qui s'occupera des locations. Il gérera la partie administrative, le nettoyage et la désinfection des véhicules ». Une organisation qui lui permettra de se concentrer d'autant plus sur les commandes d'aménagement car il est vrai que « quand je dis aux clients que ce n'est pas avant mars 2022, ça en refroidit certains, ce que je comprends ». Afin de mettre en valeur ses services, l'ingénieur s'est également tourné vers une photographe professionnelle. « Au début je faisais tout avec mon téléphone mais je me suis vite rendu compte que c'était un métier », reconnaît-il volontiers. Idem pour son identité visuelle, il a fait appel à un graphiste. Et le résultat est là.

Dans la même thématique

La Maison du berger, à la Geneytouse, accueille des musiciens en résidence dans le cadre d'un partenariat avec le Conservatoire national supérieur de musique de Paris.
Haute-Vienne
Bouquet de notes au pays des moutons
Du 8 au 28 septembre, se tiendra le festival de cinéma Horizon Vert, le premier festival d'écologie et de films en circuit court en Haute-Vienne.
Haute-Vienne
Du cinéma, de l'écologie et du local