Agriculture

"Nous avons tenu bon"

Nouvelle Aquitaine
(à droite) Jean-Pierre BARREAUD, directeur du laboratoire départemental d’analyses de la Creuse, et le chef vétérinaire
Avec la campagne de prophylaxies obligatoires venue de Haute-Vienne, le laboratoire départemental d'analyses de la Creuse avait fort à faire quand la crise sanitaire a éclaté.

Suite à un appel d'offres lancé par la Coopérative départementale agricole d'action sanitaire (CDAAS) pour la campagne de prophylaxies obligatoires 2019-2020, les échantillons prélevés dans les élevages haut-viennois ont été analysés par le laboratoire départemental voisin de la Creuse. Après quelques ajustements...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Avec les aléas climatiques qui se répètent, il était urgent de sécuriser les stocks. Bertrand Debord, en Gaec avec son épouse à Rilhac-Lastours, a opté pour le semis direct.
Haute-Vienne
Gagner en rendement et en argent
Jocelyne Villeger a rejoint son mari Christophe sur l'exploitation, à Blanzac, en 2016. Cette installation a permis de consolider une activité qui devenait difficile à mener seul.
Haute-Vienne
À deux, pour pérenniser l'exploitation