Agriculture

Une si longue année

Haute-Vienne
Patrick Bourrat, président du comité départemental Haute-Vienne de la MSA du Limousin
Le président du comité départemental Haute-Vienne de la MSA du Limousin, Patrick Bourrat, revient sur 2020, une année élective largement perturbée par la Covid-19.

Patrick Bourrat, vous présidez le comité départemental Haute-Vienne de la MSA du Limousin. Quel bilan faites-vous de 2020 ?

Patrick Bourrat : Tout d'abord, je tiens à présenter mes vœux en ce début d'année à l'ensemble de nos ressortissants, non-salariés et salariés, en souhaitant une meilleure année 2021 que 2020, avec notamment un retour à une vie normale le plus rapidement possible.

Pour la MSA, 2020 était une année élective qui aura au final été très chamboulée. Si l'élection des délégués cantonaux a pu avoir lieu normalement en janvier, le reste ne s'est pas déroulé comme prévu. En effet, l'assemblé...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Cours en berne, sécheresse, Seymour Morsy a pris la mesure des difficultés de l'agriculture haut-viennoise lors d'une visite au GLBV.
Haute-Vienne
le préfet en visite au GLBV
La collaboration de Limdor avec Cooplim se solde par une très bonne valorisation des pommes récoltées à l'automne. Le bio poursuit son développement.
Haute-Vienne
Se démarquer encore et encore