Agriculture

Six chantiers liés à la gestion des haies

Haute-Vienne
Étudiants lors de la journée « haies » aux Vaseix le 6 février 2020.
Jeudi 6 février, une journée sur la gestion des haies était organisée au lycée agricole des Vaseix par des étudiants. La FDCuma et la Cuma de l'Or noir ont fourni le matériel. 

Amenés à travailler en classe sur le thème de la haie, des élèves en 1re Bac pro CGEA au lycée des Vaseix ont identifié six chantiers pour valoriser la haie et les produits issus de sa gestion. Ils ont ensuite proposé de mettre en place une journée pour présenter les différents chantiers et les matériels à utiliser. Le 6 février, 3 ou 4 élèves en première année de Bac pro CGEA et de BTS Technico-commercial étaient chargés d'animer chaque atelier en présentant l'action développée et les caractéristiques des matériels utilisés. Au total, douze groupes de 15 élèves de l'Eplefpa de Limoges et du Nord Haute-Vienne ont arpenté le site. Cet exercice a nécessité une bonne préparation en amont, d'autant plus que les jeunes étudiants devaient parler devant leurs pairs. 

Les six chantiers

La haie présente de nombreux avantages (préservation de la biodiversité, brise-vent, lutte contre l'érosion...). Son entretien nécessite parfois de faire appel à des entreprises extérieures pour tailler les bois. Pour répondre à cette attente, l'entreprise STPA était présente avec une pelle équipée d'une cisaille (diamètre de coupe de 35 cm). La Cuma de l'or noir avait mobilisé son prestataire (la Cuma 23) pour assurer la fabrication de plaquettes bois. L'utilisation de ce produit pour pailler les stabulations ou les bergeries a été abordée notamment par le Ciirpo qui a proposé une conférence le matin. Quant aux bois plus gros, ils peuvent être valorisés en piquets de clôture. Fabrication des piquets, affûtage, mise en place à l'aide d'un enfonce piquets puis pose de la clôture avec une dérouleuse à barbelé ont composé les quatre autres ateliers. Outre les étudiants chargés de la présentation des actions, des élèves ont assuré ces chantiers, épaulés par les salariés de l'exploitation du lycée. L'ensemble du matériel présent sur ce site était fourni par des Cumas adhérentes à la FDCuma. Enfin, la valorisation des déchets verts a fait l'objet d'un sixième atelier. Éco-compost 87 avait mis en place une démonstration de broyage. Le broyeur utilisé est une automotrice dotée d'un moteur Caterpillar d'une puissance de 450 cv. La trémie se remplit à l'aide d'un tracteur équipé d'un godet pour un débit de 30 à 50 m3/h selon la composition du déchet vert, expliquaient les étudiants. L'intérêt du co-compostage a été lui aussi abordé puisqu'il optimise la gestion des effluents d'élevage. 

Tout sur la haie

La haie joue un rôle d'abri pour les animaux. Quand il fait trop chaud, elle permet de réduire les pertes de production; quand il fait froid et qu'il y a du vent, elle limite la mortalité des veaux naissants. C'est un refuge à auxiliaires, elle joue un rôle de brise-vent qui limite le dessèchement et favorise la pollinisation. La haie est aussi un élément topographique essentiel dans les déclarations Pac et permet de prétendre à la certification HVE.

Dans la même thématique

Beaucoup de politiques étaient présents à la 57e foire ovine : certains étaient des habitués, d'autres des candidats aux postes de sénateurs.
Bellac
Sur un air de sénatoriales
Les Rencontres du Ciirpo se sont déroulées le 24 septembre, à la ferme du Mourier, à Saint-Priest-Ligoure. Parmi les thèmes abordés : les boiteries et leurs conséquences.
Haute-Vienne
Quand l'ovin boite, l'éleveur paye