Et si on misait sur le fumier ?

10 tonnes de fumier par hectare ont été épandues sur un blé début mars.
10 tonnes de fumier par hectare ont été épandues sur un blé début mars.
Le semoir est prêt pour la deuxième bande de l'essai.
Devant la flambée des prix de l'azote minéral, le GVA de Saint-Léonard-de-Noblat met en place un essai au champ pour mesurer la pertinence d'apporter du fumier sur céréales.

Mardi 1er mars, la mise en place d'un essai bout de champ était organisée aux Clauds, à Champnétery, sur l'exploitation du Gaec Joffre-Moreau. Tandis que Jean-Michel Moreau chargeait la benne de fumier, à Grands-Champs, à Bujaleuf, avec l'aide de Richard Poutissous, conseiller à la Cha...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Jeudi 9 juin, Agrobio 87 et la Corab organisaient une rencontre technique en grandes cultures bio à Verneuil-Moustier, chez Thomas Lemoine.
Des grains pour la consommation
Les JA de Haute-Vienne et du canton de Pierre-Buffière ont organisé leur traditionnelle Fête de l'Agri'Culture qui accueillait aussi la Finale départementale de labour.
Boisseuil fête la terre avec les jeunes

Les dossiers