La nature dans tous ses états

LES AMIS DES FLEURS DE SAINT JUNIEN A5 RECTO OCTOBRE 2022 MAIRIE
LES AMIS DES FLEURS DE SAINT JUNIEN A5 RECTO OCTOBRE 2022 MAIRIE
5e édition de la fête des plantes à Saint-Junien.
5e édition de la fête des plantes à Saint-Junien.
Le Troc-Plantes est une animation proposée cette année par l'association Les Amis des fleurs de Saint-Junien.
Unique en son genre, la 6e édition de la fête des plantes du jardin et de la nature revient le dimanche 23 octobre à la salle des congrès à Saint-Junien. Plus de 140 exposants à découvrir.

Aux abords de la commune de Saint-Junien, un joli petit jardin de plantes vivaces mélangées à des cactées ne trompe pas, il appartient à coup sûr à des passionnés. En effet, Alain Lebegue et sa femme, retraités, ont pu laisser libre cours à leur amour pour les plantes depuis quelques années. À tel point qu'il y a environ 6 ans, Alain Lebegue a pris la présidence de l'association Les Amis des fleurs de Saint-Junien. "Je n'exerçais pas du tout dans le milieu mais venant du domaine sportif j'avais l'habitude d'organiser des manifestations qui tiennent un peu la route", raconte le président. Ainsi en trois ans, ce qui était à l'origine un regroupement d'une 60aine de stands est devenu un événement fédérant plus de 140 exposants et plus de 4 000 visiteurs. Les amateurs la connaissent, il s'agit de la Fête des plantes, du jardin et de la nature. Cette année ce sera la 6e édition, elle se tiendra le dimanche 23 octobre à la salle des congrès de 9 h à 18 h 30. 145 exposants feront le déplacement pour proposer leurs productions et créations : pépiniéristes, professionnels de l'entretien et de l'aménagement de jardins mais aussi artisans de mobilier et de décoration, créateurs - artisans d'art (bois, fer, verre, papier, carton, laine, chanvre, émail, grés, céramique...) et producteurs de terroir.

La clé du succès selon Alain Lebegue ? Une grosse dose de convivialité affirme-t-il. La preuve : "Les exposants appellent de plus en plus tôt et viennent de plus en plus loin, se réjouit-il. Cela montre leur intérêt pour notre manifestation." L'équipe de 40 bénévoles travaille d'arrache-pied pour mener à bien cet événement. Autant du côté des exposants, en développant des partenariats pour leur offrir le repas, le logement et un stand clé en main, que du côté des participants pour leur proposer un moment de découverte agréable et pour tous les goûts. En plus des exposants, 15 associations proposeront des animations gratuites tout au long de la journée : ateliers de poterie, feutrage, peinture végétalisée, greffage... ; randonnée accompagnée sur le thème de la faune et de la flore (RDV à 10 h sur place) ; causerie - débat (paillage, binage, arrosage) à 11 h et 15 h en salle annexe ; contes et légendes des plantes à 9 h 45, 10 h 30, 14 h 30, 15 h 45 et 16 h 45 ; expositions photos ; expositions biodiversité et défense environnementale.

Un restaurant en salle avec au menu une paella à 13 € sera également proposé. Un choix original en région limousine mais de qualité assure le président de l'association. Des producteurs locaux seront sous un chapiteau extérieur et proposeront notamment des burgers à l'agneau et... des beignets d'orties pour rester dans le thème horticole mais assurément "excellents" d'après l'organisateur.

L'entrée est fixée à 2 euros, billet de tombola inclus. Elle sera gratuite pour les moins de 16 ans. "Les gens qui ne connaissaient pas notre fête deviennent accros, annonce Alain Lebegue. C'est vrai qu'avec plus de 40 pépiniéristes, elle offre un large choix de plantes, avec de nombreuses variétés. Un salon de cette ampleur n'existe pas dans la région." Pour plus de renseignements ou pour réserver le repas contacter le 06 87 58 26 29.

Dans la même thématique

Créée en mars 2020 par les syndicats d'énergie de Haute-Vienne et de Creuse, l'ambition de la société d'économie mixte est d'accompagner localement la transition énergétique.
Pacifier le marché local de l'énergie
L'agriculture et l'élevage ont toujours fait partie de sa vie. Thomas Champion s'est ainsi naturellement installé en janvier dernier, sur l'exploitation familiale à Beaumont-du-Lac.
Il est tombé dedans quand il était petit

Les dossiers