La machine permet de trier les céréales puis de les traiter en fonction des besoins.
La machine permet de trier les céréales puis de les traiter en fonction des besoins.
Les agriculteurs des cinq exploitations qui utilisent la machine collectivement se sont retrouvés chez Estelle et Lionel Lachaud, à Eyjeaux.
Les agriculteurs des cinq exploitations qui utilisent la machine collectivement se sont retrouvés chez Estelle et Lionel Lachaud, à Eyjeaux.
Des grilles permettent d'évacuer, dans un premier temps, les plus petits déchets, puis au bout des cylindres les plus gros.
Des grilles permettent d'évacuer, dans un premier temps, les plus petits déchets, puis au bout des cylindres les plus gros.
En fonction des besoins les traitements sont adpatés. Là, c'est un fongicide qui enrobe les grains.
En fonction des besoins les traitements sont adpatés. Là, c'est un fongicide qui enrobe les grains.
La céréale, du blé, du tritical ou de l'orge, est apporté par chaque agriculteur et trié en lot séparé.

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

La FDCuma de Haute-Vienne propose une journée d'échanges autour d'essais mis en place selon des préceptes économes en travail du sol le 22 septembre au lycée agricole de Saint-Yrieix.
Une journée aux champs
Jeudi 19 mai, 220 béliers inscrits étaient proposés à la vente sur le parc Charles-Silvestre à Bellac. Un effectif en baisse mais des clients au rendez-vous.
Peu de béliers mais de bonnes ventes

Les dossiers