Le numérique, un acteur du lien social

Les journées portes ouvertes de l'Escalier à Saint-Léonard-de-Noblat ont rassemblé tous les acteurs, vendredi 10 juin.
Vendredi 10 et samedi 11 juin se tenaient les journées portes ouvertes du tiers lieu L'escalier à Saint-Léonard-de-Noblat. Dynamiser le territoire est au cœur des préoccupations de l'équipe.

Espace de coworking, ateliers numériques, café associatif, expositions, concerts... tout autant d'activités que l'on peut retrouver dans un tiers lieu, notamment celui de Saint-Léonard-de-Noblat, qu'on appelle L'Escalier. Vendredi 10 et samedi 11 juin avaient lieu les journées portes ouvertes des tiers lieux de Nouvelle-Aquitaine dont L'Escalier fait partie. C'était l'occasion de faire découvrir aux miaulétous toutes les activités proposées qui ont pour objectif central de créer du lien social. L'équipe de l'Escalier a profité de l'événement pour remettre les certificats de formation aux conseillers numériques France Services formés en son sein. Vincent Robert, président et initiateur de l'association, Alain Darbon, maire de Saint-Léonard-de-Noblat, et Stéphane Destruhaut, vice-président en charge des infrastructures numériques et des mobilités au Conseil départemental, étaient présents.

Une formation numérique

L'Escalier dispense la formation pour les conseillers numériques France Services. Cette formation intensive, d'une durée de 18 semaines, permet aux 30 conseillers numériques France Services de la Haute-Vienne, une fois le certificat en poche, d'accompagner différents publics vers l'autonomie dans les usages des technologies, services et médias numériques. À défaut d'éloigner, comme le craignent certains, "le numérique permet de rassembler", témoigne le président. Les participants "étaient heureux de se retrouver", une vraie émulation s'est opérée.

L'espace de coworking

Toujours dans la volonté de dynamiser le territoire, l'Escalier propose un espace de coworking. Sandra Léger, thérapeute familiale et conjugale, et Sophie Capéran, du service Territoires à la Région Nouvelle-Aquitaine, l'utilisent. "En tant qu'autoentrepreneur, le coworking me permet de ne pas prendre de risques financiers en louant toute seule un local", souligne Sandra Léger. "Surtout lorsqu'on démarre une activité, qu'on n'a pas de patientèle stable, c'était plus rassurant pour moi." Quant à Sophie Capéran, habitante de Champnétery, "c'était une volonté de ma part de venir travailler ici deux jours par semaine", explique-t-elle. Un aménagement réservé aux agents éloignés est pris en charge à 100 %.

À noter : les conseillers numériques France Services de la Haute-Vienne organisent, samedi 25 juin, la première édition de la Fête du numérique. Elle se déroulera à l'Hôtel du Département à Limoges, le lieu central de la vie publique haut-viennoise. Gratuite et ouverte à tous, cette journée permettra de découvrir, explorer, apprivoiser les différentes facettes du numérique.

Dans la même thématique

Le 16 décembre, les enfants en classe de maternelle à Saint-Paul ont reçu un joli tracteur à pédales de la part de la Cuma du secteur et des Établissements Rebeyrolles.
Un tracteur à se partager

Les dossiers