Protéger les basses-cours

Même si le poulailler est fait de bric et de broc, un filet récupéré permet de le protéger de la faune sauvage.
Les services de l'État ont organisé une opération de contrôle de basse-cour à Saint-Yrieix pour sensibiliser tous les citoyens à la lutte contre la propagation du virus de grippe aviaire.

Avoir quelques poules chez soi, pour les œufs, pour éliminer les déchets alimentaires, ou simplement pour le plaisir, c'est monnaie courante, surtout à la campagne. Parfois, ces gallinacées peuvent être accompagnées de quelques canards. C'est ce qu'on appelle communément une basse-cour, soit détenir des volailles sans en faire commerce. Mai...

S'abonner
Prolongez votre lecture !

Dans la même thématique

Les nouveaux chiffres de la population viennent d'être publiés par l'Insee. La population de la Haute-Vienne est assez stable malgré une faible attractivité du territoire manifeste.
De la stabilité malgré peu d'attractivité
Jeudi 14 avril, trois caisses locales de Groupama Centre Atlantique ont organisé leur assemblée générale au sein du vélodrome Raymond-Poulidor.
Une assemblée au milieu des vélos

Les dossiers