Un enjeu déterminant

Boris Bulan, président de la FDSEA de la Haute-Vienne. Portrait, édito

Dimanche, nous sommes appelés à voter.

La FNSEA a rappelé ses positions et ses attentes vis-à-vis du futur chef de l'État dans un courrier signé par sa présidente, Christiane Lambert. La FNSEA est avant tout une organisation syndicale apolitique qui respecte les choix des électeurs français et " nous ne donnerons qu'une seule consigne, celle d'aller voter ".

Je veux simplement rappeler que nous exigeons une véritable vision de l'agriculture française. La FNSEA et la FDSEA 87, se font entendre pour relever le défi de produire plus sans en détériorer la qualité pour nourrir nos concitoyens, réussir nos transitions et lutter contre le réchauffement climatique !

À mon avis, la France doit s'inscrire dans une ambition européenne plus que jamais forte et partagée. Nous venons de traverser, et nous traversons encore, des crises qui nous prouvent que le défi alimentaire mondial a besoin de nous. Nous avons su répondre présent lors de la Covid 19. Il me semble que pour relever ces ambitions, notre pays a besoin de la croissance de la production agricole.

Bas carbone, HVE, photovoltaïque sur bâtiments agricoles, autant de solutions aux défis environnementaux et énergétiques. L'agriculture a son rôle à jouer, la FDSEA s'organise pour proposer des formations à ses adhérents et les aider à trouver des compléments de revenus tout en répondant aux attentes de la société. Le chef de l'État devra être prêt à nous aider.

Avec la FNSEA, la FDSEA 87 se battra pour défendre notre beau métier " pour que les femmes et les hommes qui s'engagent en agriculture puissent vivre dignement, s'épanouir et être reconnus dans leur travail ".

Le futur locataire de l'Élysée, ses représentants dans notre département, devront nous entendre et nous aider.

Dans la même thématique

Le 22 septembre, la FDCuma organisait avec le concours du lycée agricole de Saint-Yrieix-la-Perche une journée autour du travail du sol. Conférences et ateliers ont suscité de l'intérêt.
Une journée dense et riche
La FDCuma Dordogne, le SDE 24 et le Conseil départemental s'associent pour développer un contrat de développement territorial (CDT) des énergies renouvelables thermiques.
Favoriser les petits projets

Les dossiers